La néphrite aiguë : Symptomes et traitement

Parmi les maladies que les scientifiques en biologie n’ont pas encore connu l’origine de leur formation, on trouve la néphrite. Il s’agit d’une affection du rein qui n’est pas issue d’une contamination par un virus ou un microbe.
Par contre, on reconnait que la majorité des néphrites parviennent après une infection à streptocoques ce qui présume le traitement de ce genre d’infections avec autant de précaution.

Description de la néphrite aigue :

Quelque soit la forme de la néphrite aigue dont souffre le patient, il est évident à ce que les symptômes demeurent semblables :
Les urines de patient deviennent minimes et foncées en une couleur plus au moins rougeâtre. De ce fait, vous ne devez pas s’inquiéter si vous constatez ces urines chez votre enfant puisque de telles situations sont ordinaires vu que votre enfant fait échapper les sels minéraux en grande quantité (souvent de phosphate) alors que ce fait n’a pas une explication claire.
Avec des analyses microscopiques, les urines peuvent confirmer si cette couleur rougeâtre n’est pas issue du sang.
Par ailleurs, l’enfant ressent notamment la fièvre, les maux de ventre, manque d’appétit et également des œdèmes. Dans certains cas, ces oedèmes peuvent être graves en attaquant la totalité du corps ou limités mais se détectent avec le gonflement léger des paupières, les mains et les pieds.
Cet œdème se forme quand quelques parties du corps comme les chevilles, les paupières, les mains, les pieds et autres sont infiltrées d’eau. En cas de la néphrite, cette eau survient à cause de la conservation du sel.
Ainsi, l’albuminerie sera cruciale puisqu’en général, elle doit être équivalente 1,5 ou 2g/litre d’urine.

Traitement de la néphrite aigue :

Pour votre enfant, la néphrite aigue est une maladie ordinaire qui peut être soignée en recourant à un traitement antibiotique adéquat, garder votre enfant en état de repos et également lui donner une nutrition sans sel au cours d’une période limitée.
Une fois que vous constatez que le volume et la couleur des urines de votre enfant reviennent à son état normal, vous saurez que c’est un indice de son guérison. En effet, votre enfant va faire échapper davantage le chlorure de sodium qui engendre l’élimination de l’œdème et ainsi l’albuminurie sera à son état habituel.
De telles conditions permettent un bon fonctionnement aux reins de votre enfant sans avoir peur pour son avenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.