Les différentes malaises au lever

Les vertiges au lever

On parle de vertige au lever une fois que la personne pose ses pieds sur terre et se met debout raison pour laquelle il est nommé vertige de position. En effet, il est accompagné de perception de tangage et de va et vient des murs qui vous entoure. Il est fort probable que vous allez vous retrouver par terre alors que vous avez tenté de s’accrocher à un meuble.

Dans la majorité des cas, la personne ressent également la nausée. Une fois qu’elle aura la capacité de s’allonger sur le lit, il sentira un soulagement mais cela se déclenche à nouveau quand la personne veut se remettre debout.

Dans cette situation, il faut se douter de l’un des problèmes de santé suivants :

  • Hémorragie cérébrale,
  • Infarctus,
  • Poussée d’hypertension.

Réellement, il est fort probable qu’il s’agit d’une arthrose au niveau de la colonne vertébrale pas assez douloureuse mais qu’il est impératif de la signaler au médecin traitant.

De tels vertiges causent majoritairement des chutes habiles à engendrer des fractures assez graves donc pensez à faire des analyses afin de diagnostiquer la situation.

Le traitement :

La personne est censée prendre des médicaments anti vertige, sédatifs généraux et circulatoires, repos au lit.

Ce malaise ne peut pas prolonger au delà de 10 jours mais généralement, il peut disparaitre après 24 heures.

Malaise avec perte de connaissance

Ce malaise survient suite à une baisse de tension artérielle flagrante lors de lever. Connue sous le nom de l’hypotension orthostatique ou syndrome de Shy Drager, ce malaise est doté par le manque du système nerveux autonome à être compatible avec les changements circulatoires engendrés par le fait de passer debout.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *