Plaies de l’abdomen et Thorax: Que faire ?

Il faut s’attendre à un risque même minimal d’hémorragie interne juste après avoir eu un coup dans l’abdomen, cette hémorragie interne et non visible est due à l’éclatement du foie ou de la rate.
En revanche, on observe des symptômes indicatifs du cas de blessé : visage pale, douleur, sentir la froideur, être inquiet de mourir, les battements artériels commencent à s’affaiblir.
Ce qu’il faut faire
Il faut intervenir à titre de prévention en vue d’entraver l’aggravation de la situation ou causer un état de choc.
Dans de telles situations, le blessé se met allongé à plat et horizontalement sauf que cette position reste assez douloureuse étant donné que la plaie s’entrouvre. Il vaut mieux procéder comme suit surtout si les annaux des intestins sont presque visibles :

  • Plier les jambes tout en les soulevant un petit en se servant d’un oreiller, une valise ou autre chose sous les genoux.
  • Ne laissez pas la plaie « aérée » mais couvrez-la avec un linge propre.
  • N’enlevez pas quelque chose qui vous parait étrange dans la plaie.
  • Ne pensez pas à faire rentrer les anneaux des intestins sortis.
  • N’utilisez aucun produit sur la plaie.
  • Soyez très attentifs à tout mouchoir ou compresse qui peut disparaître de la plaie lorsque vous transportez le blessé puisque cela peut engendrer de graves infections ultérieurement.

La personne blessée sera soignée sous la surveillance et dans le cas d’urgence dans un centre hospitalier habile à le soigner à titre correct.

Plaies du thorax

Les plaies du thorax constituent également un incident grave qui est en étroite relation avec l’appareil respiratoire, ces plaies surviennent très souvent au cours d’accidents de la route et majoritairement suite à l’absence de ceinture de sécurité !
Dans la majorité des cas, on ressent des bulles non visibles ce qui nous indique que la plaie est soufflante (l’air siffle à travers cette plaie).

Ce qu’il faut faire
Vous procédez de la manière ci-dessous pour évacuer la personne blessée :

  • Mettez en place un pansement épais à maintenir avec un bandage ou autre chose de léger sans serrer.
  • Garder la personne en position semi assise tout en gardant la tête haute et le faire couché sur le coté blessé, faites dégager les voies de respiration de telle sorte à ce que le blessé trouve son aise dans la position.
  • Ne négligez en aucun cas la respiration du blessé lors de l’évacuation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.