A huge collection of 3400+ free website templates JAR theme com WP themes and more at the biggest community-driven free web design site
Home / Maladies infantiles / Test tuberculinique et ses méthodes

Test tuberculinique et ses méthodes

Les tests tuberculiniques permettent de s’assurer que l’enfant dispose d’une immunité contre la tuberculose en vérifiant s’il est allergique ou non à la tuberculine. En effet, il y a un certain équilibre entre l’allergie à la tuberculine et l’immunité contre la tuberculose.

L’allergie à la tuberculine

On constate des réactions cutanées (rougeurs) :

  • Réactions sur tests tuberculiniques sont positives en constant les rougeurs quand l’enfant avait subi ma vaccination de BCG et quand il a été sujet de contamination par un tuberculeux,
  • Réactions négatives dans les situations inverses.

N.B : Il ne faut pas interpréter la réaction tuberculinique positive à moins que nous sachions si l’enfant est vacciné de BCG ou non.
On peut établir les tests tuberculiniques de 3 façons :

  • Par cuti,
  • Par timbre,
  • Par intradermo réaction.

La cuti

Sur le bras de l’enfant, on procède à une sorte d’incision afin d’y placer la tuberculine. Après 2 à 4 jours, si la plaie réagit en ayant une couleur rougeatre alors sachez que la réaction est positive.

Le timbre tuberculinique

En utilisant le sparadrap, on applique la pommade comportant la tuberculine sur la peau de l’enfant et on applique un autre sparadrap sans pommade (comme témoin pour distinguer entre la réaction au sparadrap et la réaction à la tuberculine).
La réaction à la tuberculine sera positive si on constate la présence des petits points rouges saillants.
Par ailleurs, il y a aussi des timbres imbibés de tuberculine qu’on pose sur le sternum de l’enfant une fois que sa peau a été bien nettoyée avec l’éther. On retire ce timbre après 2 jours et après 48 heures, on analyse la peau de l’enfant.

L’intradermo-réaction

Avec la piqure, on injecte la tuberculine dans la peau de l’enfant et si on observe une rougeur avec une boule dure alors sachez que la réaction est positive.
Maintenant que l’enfant est contaminé de la tuberculose, il est indispensable de prendre contact avec son médecin afin de subir un contrôle radiologique et être sujet de suivi de sa courbe de poids et de température.
Privilégiez du repos en plein air pour votre enfant. En général, le premier contact avec le bacille de Koch ne présente aucun problème mais il faut se méfier surtout si vous n’avez pas encore vacciné votre enfant de BCG. Il est possible à ce qu’il subit des incidents cutanés ou pulmonaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *